Editorial

EstefaniaSuissa_96_BQPour cette 18e édition, nous vous convions à une ballade flamenca dans la ville rose et sa métropole. Artistes émergents et stars du flamenco sont au programme. Un véritable tourbillon de surprises, de découvertes, de sons, de couleurs… Cette édition sera particulière puisqu’elle commémore également les 80 ans de la RETIRADA.

Elle revêt enfin un caractère particulier par l’hommage qu’elle rend à la mémoire d’Estefania Suissa, immense artiste qui fait partie de l’histoire du festival. Danseuse exceptionnelle, elle vouait un amour sincère au flamenco et à la danse. Cette édition lui est entièrement dédiée.

Nous lèverons le rideau en investissant le sublime Musée des Abattoirs, avec la performance dansée ‘Con-Vivencia’ du bailaor Manuel Liñán (Prix National). Pure combustion de lui-même et de la danse, Manuel est vie, fraîcheur et passion. Cette soirée est présentée en partenariat avec les Abattoirs dans le cadre de l’exposition ‘Picasso et l’Exil. Une histoire de l’art espagnol en résistance’.

Le jeune public ne sera pas en reste puisque cette année les élèves de la section de langue espagnole de l’école primaire Michelet assisteront à une racontée par la bailaora Leonor Leal. Un peu plus tard dans la journée Leonor animera une conférence dansée autour de ‘Camelamos Naquerar’ au CROUS, nouveau partenaire du festival.

Avec la même dynamique du premier jour, nous poursuivrons notre route pour nous rendre dans l’emblématique salle de la Halle aux Grains. C’est un après-midi de grande musique auquel vous êtes conviés. Fort du soutien de Tourisme Séville et de la Diputacíón de Séville, nous accueillons le spectacle ‘Inter-Action’ de l’immense pianiste David Peña Dorantes. Explorateur de nouvelles contrées musicales, Dorantes est une référence en matière d’innovation, un artiste capable de parcourir des territoires inconnus avec toute la force de ses racines flamencas. Un spectacle difficile à décrire. Il faut le vivre !

Fidèle à nos partenaires, cette année nous serons une fois de plus présent à l’Institut Cervantès. Centre officiel de l’Espagne, l’institut a pour mission de promouvoir l’enseignement de la langue et de diffuser sa culture. La soirée, placée sous le signe de la féminité, célèbre la femme dans le flamenco. Ce beau projet est interprété par trois jeunes femmes : Antonia Jiménez, Alicia Morales et Nasrine Rahmani.

Nous terminerons notre voyage, pour ce qui concerne les spectacles, au centre culturel Henri Desbals. Deux soirées ‘nouveaux talents’ animées par des artistes qui vont vous émerveiller. Joselito Acedo ouvrira le bal avec une formation des plus pétillante. Puis ce sera le tour de la danseuse Lucía Álvarez ‘La Piñona’, une artiste qui fait parler d’elle dans le mundillo du flamenco.

Pour compléter cette édition je vous invite également au cinéma pour les projections des documentaires ‘Alalá’ de Remedios Baez, en partenariat avec l’ABC et ‘Impulso’ de Émilio Belmonte avec l’Utopia Tournefeuille.
Pour les amoureux des livres, une rencontre littéraire est prévue à l’occasion de la sortie du livre ‘Camarón de la Isla – La douleur d’un prince’, aux éditions les Fondeurs de Briques. Cette soirée se déroulera à la librairie Terra Nova et sera suivie d’une escapade musicale en compagnie de la guitariste Lydie Fuerte.

Nous n’avons pas oublié celles et ceux qui pratiquent le baile flamenco ; ainsi vous pourrez vous faire plaisir en participant au Master Class dispensé par La Piñona. Cette activité est proposée en partenariat avec Sección Flamenca à Pau.

Le cœur ouvert, enthousiastes à l’idée de vous retrouver bientôt, nous vous attendons très nombreux !

Maria Luisa Sotoca Cuesta
Directrice Artistique

Comments are closed.